[Série] How to Get Away with Murder – Saison 1 (15 épisodes) + application pour les « sérievores »

Bonjour !

. J’ai décidé d’écrire mon premier article critique sur une série. Il est toujours difficile d’écrire une critique constructive sur une série car il faut prendre en compte l’ensemble des épisodes. Avec ma mémoire lamentable, je me rajoute une difficulté. Mais je me lance malgré tout, en commençant par une série à une seule saison (pour le moment).

. Avant de commencer, je voudrais parler de pourquoi j’ai voulu regarder cette série. Shonda Rhimes, la créatrice de la série, est également créatrice de la très célèbre série Grey’s Anatomy (que je ne regarde pas car je ne suis pas fan des séries médicales) et de Scandal. Scandal est une série que j’aime énormément, alors lorsque j’ai su que Shonda Rhimes avait créé une nouvelle série, je n’ai pas pu m’empêcher de regarder ce que c’était. Voici le synopsis d’Allociné :

Annalise Keating possède toutes les qualités requises chez un professeur de droit pénal. Brillante, passionnée, créative et charismatique, elle symbolise également tout ce à quoi on ne s’attend pas : sexy, imprévisible et dangereuse. Que ce soit lors d’un procès ou dans une salle de classe, Annalise est impitoyable. Avocate de la défense, elle représente les criminels, des plus violents jusqu’à ceux suspectés de simple fraude. Son objectif est de faire presque tout ce qui lui est possible pour gagner leur liberté. De plus, chaque année, Annalise sélectionne un groupe d’élèves, qui se révèlent être les plus intelligents et les plus prometteurs, à venir travailler dans son cabinet. Car apprendre auprès d’Annalise est l’occasion d’une vie, celle qui peut tout changer pour ces étudiants, et cela pour toujours. C’est exactement ce qui se produit lorsqu’ils se retrouvent impliqués dans un assassinat qui fera vibrer toute l’université…

. BINGO. J’ai toujours aimé les séries policières/à enquêtes/un peu noires. J’ai toujours aimé tout ce qui touchait au droit. La combinaison était parfaite pour moi. J’ai donc suivi la série/la saison depuis sa sortie en septembre.

. J’ai SUR-AIME. Je ne sais même pas comment exprimer ce que je ressens. Si, comme moi, vous aimez les séries dramatiques, thrillers, les enquêtes, les avocats, vous allez aimer. Si, en plus, vous aimez les bonnes séries, encore mieux. Bon, je vais quand même argumenter, il y a tellement de choses à dire.

Les positifs

Format idéal : 15 épisodes de 42 minutes. Plutôt rapide à regarder.
♥ J’ai été prise dans l’histoire dès le début : en fait, il y a une histoire de fond (l’assassinat du synopsis) qui dure jusqu’à la toute fin de la saison puis plusieurs histoires qui s’entremêlent (sinon on s’ennuierait bien s’il n’y avait qu’une seule histoire). Des flashbacks de temps en temps sont donc présents pour l’histoire de fond.
♥ Les acteurs sont EXCELLENTS. Viola Davis (qui joue Annalise Keating) m’a limite fait frissonner à chaque fois qu’elle confrontait une personne. Elle joue son rôle à merveille et ce n’est pas la seule …
♥ … Les acteurs jouent bien alors cela rend les personnages très attachants. Je les aime tous, ils ne sont pas parfaits et cela en fait la force de la série.
LE FINAL DE LA SAISON : FOU. On découvre ENFIN qui est le/la meurtrier/meurtrière (ceci n’est pas un spoil) et FRANCHEMENT, j’ai pourtant presque soupçonné tout le monde, mais pas cette personne. Imaginez ma surprise lorsque j’ai découvert qui c’était.

Les négatifs (minis négatifs pour que je fasse semblant de construire une critique objective)

• Les personnages font clichés au début. Mais juste au début, je trouve qu’ils ont bien évolué depuis le début de la saison. Alors peut-être que ça en dérangerait quelques-uns, mais personnellement j’étais déjà trop dans l’histoire pour abandonner.
• Parfois, Annalise Keating est « trop » (TROP forte, mais c’est juste pas possible parfois) et elle s’éloigne d’une personne « réelle », à qui l’on pourrait s’identifier.

Conclusion

. How to Get Away with Murder est devenu ma série préférée. Chaque semaine j’attendais la sortie des épisodes. A chaque épisode, j’ai été prise, secouée, choquée. Je ne suis jamais sortie indemne d’un épisode. J’ai vraiment vraiment beaucoup aimé cette série et je ne comprends pas les 3,6 et 4,2 sur Allociné, parce que cette série mérite un :

5 étoiles

Je comprends que cela ne plaise pas à certains qui ne soient pas fan de ce genre de série, mais dans ce cas, ne pas noter (je ne note pas mal les séries dont le genre ne me plaît pas …).

Est-ce que vous avez regardé toute la saison ? Un épisode ? Quelques épisodes ?
Avez-vous envie de regarder ?

Quel/Quels est/sont votre/vos personnage/personnages préféré/préférés ? Je les aime tous mais j’adore Connor !

J’espère que cette critique vous aura plu,
n’hésitez pas à me dire ce que vous regardez,
ce que vous aimez, n’aimez pas,
on pourrait faire une discussion séries 😉


. Je voulais profiter de ce 1er article de série pour vous parler de l’application sur iOS ou Android : TVShow Time. Si vous êtes un sérievore comme moi et que vous avez mauvaise mémoire comme moi, cette application est faite pour vous. Elle vous permet de :
• avoir des infos sur pleeeeeins de séries
noter toutes les séries que vous regardez : top pour montrer à vos amis quelles séries vous regardez
• voir les épisodes qu’il vous reste à visionner pour toutes les séries que vous avez entré dans l’application : top pour ceux qui oublient à chaque fois où vous en êtes car vous regardez trop de séries en même temps (c’est mon cas)
• avoir un « agenda » qui vous rappelle quelle série vous avez aujourd’hui et quand les prochains épisodes seront diffusés (avec des « J- » pour se faire patienter)
noter et donner votre avis sur un épisode
• « explorer » les séries tendances avec le nombre de « fans » : top pour ceux qui veulent regarder de bonnes séries (on peut classer en genre)
• avoir son « profil » : voir combien de temps nous avons passé devant des séries (j’en suis à 25 jours en même pas deux ans de séries), avoir des amis (on peut donc les stalker), avoir des badges (oui je suis contente d’avoir les badges du genre « you’ve watched 5 episodes of Revenge less than 48 hours after its release » ou encore « you’ve watched 3 episodes of Orange is the New Black within 24 hours » hahaha)
. Bref, une application très utile ! Vous pouvez m’ajouter en amie si vous voulez : « annetta« , prévenez-moi 🙂

Prenez soin de vous, à bientôt !

Publicités

[Film] Crazy, Stupid, Love

Synopsis Allociné

« A tout juste quarante ans, Cal Weaver mène une vie de rêve – bonne situation, belle maison, enfants formidables et mariage parfait avec sa petite amie du lycée. Mais lorsqu’il apprend que sa femme, Emily, le trompe et demande le divorce, sa vie « parfaite » s’écroule. Pire, dans le monde des célibataires d’aujourd’hui, Cal, qui n’a plus dragué depuis des lustres, se révèle un modèle d’anti séduction. Passant désormais ses soirées à bouder tout seul au bar du coin, l’infortuné Cal est pris en main comme complice et protégé d’un séduisant trentenaire, Jacob Palmer. Pour l’aider à oublier sa femme et à commencer une nouvelle vie, Jacob tente de faire découvrir à Cal les nombreuses perspectives qui s’offrent à lui : femmes en quête d’aventures, soirées arrosées entre copains et un chic supérieur à la moyenne.
Cal et Emily ne sont pas les seuls en quête d’amour: le fils de Cal, Robbie, 13 ans, est fou de sa babysitter de 17 ans, Jessica, laquelle a jeté son dévolu… sur Cal ! Et en dépit de la transformation de Cal et de ses nombreuses nouvelles conquêtes, la seule chose qu’il ne peut changer reste son coeur, qui semble toujours le ramener à son point de départ. »

Mon avis

• J’avoue que le synopsis paraît assez … loufoque. Je trouve qu’il ne rend pas justice au film, surtout la fin du synopsis où tout paraît sortir de n’importe où, du coup, je trouve que ça ne donne pas tellement envie. Par contre la bande-annonce est assez marrante, je crois qu’elle reflète bien le film.
Crazy, Stupid, Love, est bien évidemment un film d’amour comme le titre le dit si bien. La bande-annonce quant à elle annonce un film comique, et c’est bien vrai, mais pas que.
Love. Côté amour, oui ça ne parle que de ça. Des relations plus ou moins complexes : mariés qui doivent divorcer, un ado qui est amoureux d’une ado de 4 ans son aînée, cette ado qui est amoureuse du père de l’ado, un coureur de jupons qui tombe amoureux, le marie cocu qui se fait coacher par ce coureur de jupon, etc., je ne vais pas tout vous dévoiler quand même, car il y a une relation qui est marrante … enfin, pour nous. Bref, les personnages sont assez nombreux et sont tous liés.
Stupid. Oui, les réactions de certaines personnes sont stupides, ainsi que leur acte. Mais l’amour, c’est stupide, et ce, pour tout le monde 😉
Crazy. Oooh oui. Tout autant pour les relations que pour le côté déjanté de ce film (rien qu’en voyant la bande-annonce) !
Crazy, Stupid, Love, est donc un film rempli de relations amoureuses (ou pas en fait, l’amour n’est pas forcément dans ces relations, mais le fond réside dans l’amour, oui), de moments très comiques, ainsi que de moments plus touchants.
• Ryan Gosling et Emma Stone forment un magnifique couple 😉

Conclusion

Finalement, je reste un peu mitigée. Les histoires sont en fin de compte assez légères (peut-être à cause du côté comédie et de la fin heureuse hahaha). Mais j’ai beaucoup ri et ai été touchée par chacun des personnages !
Pour passer un bon moment, donc.

♥♥♥♥

Vous l’avez vu ? L’avez-vous aimé ? Sinon, voulez-vous le voir ?

[Film] American Beauty

Cela faisait longtemps que je n’avais pas écrit de review, et pourtant, je ne regarde pas rien, mais certaines me donnent moins envie d’écrire que celle-là par exemple.

Synopsis

« Une maison de rêve, un pavillon bourgeois discrètement cossu dissimulée dans une banlieue résidentielle, c’est ici que résident Lester Burnhamm, sa femme Carolyn et leur fille Jane. L’agitation du monde et sa violence semblent bien loin ici. Mais derrière cette respectable façade se tisse une étrange et grinçante tragi-comédie familiale ou désirs inavoués, frustrations et violences refoulées conduiront inexorablement un homme vers la mort. »

Mon avis (+ positif; – négatif)

+ Déjà, à partir du synopsis et de la bande-annonce, nous avons deux sensations paradoxales qui s’affrontent : la mort d’un homme VS la musique et les scènes rigolotes de la BA … est-ce possible ? Oui. Je n’ai jamais vu un film qui me faisait ressentir tant d’émotions différentes.
+ Le paradoxe commence dès le début lorsque le personnage principal, Lester Burnham, raconte que la scène se passe un an avant sa mort. C’est dramatique. Sauf qu’il y a une musique toute légère et heureuse à côté. Je ne savais pas comment le prendre.
+ Les scènes comiques le sont, je ne trouve pas l’humour lourd ici. Elles sont souvent suivies de scènes plus graves, où la réflexion prend place …
+ … notamment dans la psychologie des personnages, qui ont des caractères atypiques et très distincts. Ça nous fait aussi réfléchir sur comment la vie d’une famille peut basculer si dramatiquement à un moment. La routine n’est franchement pas un ami. Je trouve que c’est un bon film pour réfléchir. (Oui, je sais, je trouve toujours quelque chose à réfléchir de toute façon, mais là, c’est très présent)
+ Les acteurs sont tous excellents. Notamment celle qui joue le rôle de Carolyn, j’adore (elle s’appelle Annette Bening haha).
– Pour trouver un point négatif, je dirai que ça peut « choquer » les plus jeunes. Je sais que la vie est comme le film, mais je pense que ce n’est pas non plus fait pour les plus jeunes. Un vieux avec une ado, la femme avec un autre, je trouve que c’est difficile à assimiler pour les petits (je parle des scènes surtout). Il y a également des moments assez vulgaires, mais ils sont plutôt rares.

Conclusion

Un magnifique film. Comique et dramatique à la fois. Léger et grave à la fois. Ce qui peut nous faire réfléchir sur la vie familiale, la routine quotidienne, le travail, et surtout, la vie. Bref, c’est un film qui me marquera beaucoup, je pense.

♥♥♥♥♥

Et vous, l’avez-vous vu ? Si non, vous donne-t-il envie ?

(Merci à mon amie qui me l’a conseillé)

[Film] Je vais bien, ne t’en fais pas.

Après un film britannique, deux hongkongais (1 & 2), voici un film français !

Je vais bien, ne t’en fais pas.

Synopsis

« Comme elle rentre de vacances, Lili, 19 ans, apprend par ses parents que Loïc, son frère jumeau, suite à une violente dispute avec son père, a quitté la maison.
Loïc ne lui donnant pas de nouvelles, Lili finit par se persuader qu’il lui est arrivé quelque chose et part à sa recherche.
Ce qu’elle va découvrir dépasse l’entendement. »

Mon avis (+ positif; – négatif)

+ Très touchant.
+ Réflexion sur la relation père/fille et jumeaux.
– Assez long et lent.
+ Fin à laquelle je ne m’y attendais pas, bizarrement !
– Finalement, ce film m’a un peu déçue car je pensais que j’allais pleurer (et il est très facile de me faire pleurer …), qu’il allait être beaucoup plus émouvant que ça.
+ Les acteurs sont vraiment bons !
+ (EDIT) La bande originale est juste magnifique : U-Turn (Lili) de Aaron. D’ailleurs, c’est grâce à cette chanson que j’ai voulu regarder le film, chanson que j’ai (re)découvert dans The Voice (il est trop mignon Jude).

Conclusion

Pour un film français, il est vraiment bien. Très touchant mais le rythme est assez lent parfois.

[Film] The Grandmaster

.. En voyant The Grandmaster, un film hongkongais, sorti sur les écrans français, je me suis demandé « pourquoi ? ». Après avoir demandé quelques avis, j’ai finalement su que c’était parce que le réalisateur Wong Kar-Wai et les acteurs principaux Tony Leung et Zhang Zi Yi étaient mondialement connus. Ah bon. Soit. Vite, je veux le voir (en plus ça parle de Ip Man, dont j’ai déjà vu un film sur lui, celui-là) ! VF dans mon cinéma, ça me dit vraiment moyen.
Comme j’allais dans le 13e (Paris) avec ma famille et qu’on est tombé sur un ciné (mk2 bibliothèque) avec VO et VO cantonais, alors on a pas pu résister, on est allé le voir.

Synopsis

« Chine, 1936. Ip Man, maître légendaire de Wing Chun (un des divers styles de kung-fu) et futur mentor de Bruce Lee, mène une vie prospère à Foshan où il partage son temps entre sa famille et les arts-martiaux. C’est à ce moment que le Grand maître Baosen, à la tête de l’Ordre des Arts Martiaux Chinois, cherche son successeur. Pour sa cérémonie d’adieux, il se rend à Foshan, avec sa fille Gong Er, elle-même maître du style Ba Gua et la seule à connaître la figure mortelle des 64 mains. Lors de cette cérémonie, Ip Man affronte les grand maîtres du Sud et fait alors la connaissance de Gong Er en qui il trouve son égal. Très vite l’admiration laisse place au désir et dévoile une histoire d’amour impossible. Peu de temps après, le Grand maître Baosen est assassiné par l’un de ses disciples, puis, entre 1937 et 1945, l’occupation japonaise plonge le pays dans le chaos. Divisions et complots naissent alors au sein des différentes écoles d’arts martiaux, poussant Ip Man et Gong Er à prendre des décisions qui changeront leur vie à jamais… »

Mon avis

+ Les scènes sont vachement jolies. Les prises de vue, les cadrages, les mouvements des personnages, j’ai trouvé ça vraiment très beau, surtout les scènes sous la pluie …
– … mais c’est aussi un point négatif, car les scènes sous la pluie ne reflétaient pas les gestes du kung fu, et ça, c’est vraiment dommage je trouve. En fait, dans tout le film, les scènes de kung fu sont assez rares.
+ Il y avait beaucoup de phrases philosophiques, qui font du coup réfléchir …
– … mais … je les ai trouvées très compliquées. Parfois, une jolie phrase, c’est tout.
– Des scènes assez longues. Les plans restaient fixes, c’était trèèèèès lent.
+ Ça rendait surtout l’histoire (historique) en fait. J’ai trouvé ça intéressant. Aussi, j’ai bien aimé le fait qu’au début, c’était une opposition entre les chinois du Nord et ceux du Sud, puis lorsque les japonais sont arrivés, ils se sont un peu plus unis …
– … mais j’aurais aimé un peu plus de développement sur cette partie de l’histoire.

± Le film était en VO cantonais. FAUX. C’est en cantonais, certes, mais les 3/4 des gens du film parlent en mandarin. Donc j’étais un peu déçue. Mais c’était quand même bien car ça a entraîné mon mandarin.
La traduction (sous-titres) était bizarrement faite. Des phrases assez compliquées sont bien rendues, mais des phrases simples sont malheureusement mal rendues et je trouvais que ça perdait son sens. Et un moment super drôle : un gars dit un gros gros mot en cantonais et c’était super marrant pour nous mais en français ils l’ont pas traduit, dommage !

Conclusion

.. Difficile à conclure sur ce film ! Sur le plan art martial, vraiment bof – je suis fan du kung fu moi *_*. Sur le plan prise de vue, philosophie, vraiment bien. Je reste donc finalement mitigée !

♥♥♥♥♥

Et vous l’avez-vous vu ?

.. S’il y a des gens qui l’ont vu en VOSTFR et qui ne comprennent pas le chinois, est-ce que vous pouvez me dire si, lorsque vous avez vu le film, vous avez distingué deux chinois différents ? Ou pour vous, c’était la même chose ?

[Film] Cold War (寒戰)

Je sais que peu de gens liront cet article et je comprends car il n’est pas destiné à tous. En effet, aujourd’hui je fais la critique d’un film hongkongais qui n’est pas sorti en France et ni dans les autres pays occidentaux, mais je ne suis pas sûre. Le film est donc en cantonais ! Ne sait-on jamais si des personnes comme moi sachant parler cantonais et français tombent sur mon blog (je ne parle pas de toi Laura). Mais vous pouvez le trouver en sous-titré anglais.

Synopsis (wikipedia)

« In Asia’s safest city, the police have long been untouchable. Approaching midnight in Hong Kong, police headquarters receives an anonymous call: a fully loaded police van carrying the force’s most advanced equipment and five highly trained officers has disappeared off the grid. The hijackers possess direct knowledge of police procedures and are already several steps ahead. The police must meet a list of demands to ensure the hostages’ release, including the delivery of a large ransom. Any delay will cost lives. The clock has begun to tick.

Rival Deputy Commissioners Sean Lau (aged 44) and Waise Lee (51) fight to take charge of the rescue operation, code named COLD WAR. Lau wants to negotiate with the hijackers while covertly tracking them to their hideout. Lee is ready for an all-out aggressive attack, no matter the cost. For them, there’s much more at stake than the safety of the hostages or the reputation of the police. With the Commissioner stepping down in 2 1/2 years, the seat will soon be vacant. COLD WAR will decide who climbs to the top. Lau is Deputy Commissioner (Management), whilst Lee is Deputy Commissioner (Operations); the former has the support of the Security Secretary and has proven himself by putting the Force’s accounts in order. Lee, on the other hand rose through the ranks from Constable and has the support of frontline officers including the CID.

Lau and Lee are aware that every decision is crucial, that each minute counts. But as they execute a carefully planned attack, they know they’ve become unwitting pawns in a bigger, more dangerous game. »

Mon avis

+ Belles scènes d’actions.
+ Suspense toujours présent : on se demande qui est le méchant puisqu’il est à l’intérieur-même de la Police. Lorsqu’on se dit que c’est untel, finalement ce n’est pas lui, nos doutes se portent sur un autre et ainsi de suite, jusqu’à la fin.
– Pour trouver un point négatif, juste pour chipoter, on regrette peut-être la faible présence de femmes (clairement, elles ne servent pas à grand chose dedans).
– Et je peux aussi chipoter sur le fait que les scènes d’action sont parfois too much, mais bon, en vrai, on aime.
(+ Le cantonais, c’est beau.)

Conclusion

Un film que j’ai adoré, action, suspense, bons acteurs, tout y est. Pas étonnant qu’il ait fait un tel buzz à Hong Kong. J’ai hâte de voir le deux, si deux il y a.

♥♥♥♥

[Film] Mariage à l’anglaise

Mariage à l’anglaise

Synopsis

« Depuis qu’ils se sont rencontrés dans une soirée, Nat, jeune femme ambitieuse, et Josh, apprenti romancier, nagent dans le bonheur, malgré leurs différences. Car si Josh est plutôt du genre intellectuel, Nat est une fonceuse. Ce qui ne les a pas empêchés d’être réunis par un coup de foudre réciproque. Leur mariage est idyllique, même si personne – de leurs proches à leurs amis, jusqu’au pasteur qui officie – ne croit qu’il pourra durer… Surtout quand l’ex-petite amie de Josh, Chloe, et le charmant client américain de Nat, Guy, s’en mêlent…

Alors que Josh et Nat s’apprêtent à fêter leur un an de mariage, aucun des deux ne veut être le premier à jeter l’éponge. Leur couple pourra-t-il résister aux pressions de toutes parts ? »

Vu avec Laura, c’était la bande-annonce qui nous disait le plus !

Mon avis (+ positif; – négatif)

+ Très drôle !
– Parfois humour vulgaire.
+ Bons et beaux acteurs.
– Fin décevante à mon goût !
+ Réflexion sur le mariage, l’amour, la relation entre deux personnes qui s’attirent.
– Peut-être un peu léger à mon goût, je crois que je ne suis finalement pas faite pour les comédies pures.

Conclusion

Un film vraiment très très drôle à regarder, entre copines ou en couple, c’est un bon moment à passer ! Mais sans plus, selon moi.

♥♥♥♥♥

Qu’en pensez-vous ? L’avez-vous vu ?